12
November

Les armées Congolaises sensibilisées sur l'ITIE

Un séminaire sur le rôle de l’Initiative pour la transparence des Industries extractives (ITIE) a été organisé le 12 novembre  à Brazzaville, à l’intention des officiers de la Gendarmerie, de la Marine, ainsi que ceux de l’Armée de l’Air et de Terre, des Forces Armées Congolaises (FAC) afin de les informer et les assurer des enjeux de ces ressources dans le développement de l’économie nationale.

Au cours de cette rencontre organisée par l’ITIE en partenariat avec le ministère à la Présidence de la République, chargé de la défense nationale, le président exécutif  de l’ITIE, M. Florent Michel Okoko, a indiqué que les ressources extractives représentent aujourd’hui 90% des recettes du pays.

« En tant que pays conforme à l’ITIE, le gouvernement a associé la bonne gouvernance à la gestion rationnelle des finances publiques. C’est pourquoi nous proposons aujourd’hui, de faire en sorte que ce concept soit mieux expliqué afin de permettre d’atteindre les objectifs que ces principes expriment pour tout citoyen », a-t-il ajouté.

 

 

A cette occasion, plusieurs thèmes ont été développés portant sur  « la gouvernance du groupe multipartite de l’ITIE au Congo » ; « les exigences liées à la production des rapports et à la validation des pays mettant en œuvre l’ITIE » ; « Son processus au Congo : de l’adhésion à la validation du Congo et les enjeux de la pérennisation »,  respectivement par M. Christian Mounzeo vice-président du comité exécutif de l’ITIE, Séraphin Ndion secrétaire permanent et Florent Michel Okoko.

 

Pour sa part, le représentant du ministre chargé de la défense nationale, le général Ambroise Mopenza, a  précisé que le lien Armée/Nation est un lien important, qui doit chaque jour être consolidé. Ajoutant que la maîtrise des principes de l’ITIE parles officiers permet de garantir la paix sociale et la sécurité dans le pays.

 

Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.