23
November

Forum ICB 2015 : Brazzaville fait le plein de promesses

Entre intentions affirmées de s'implanter et protocoles d'accord paraphés, les organisateurs du forum « Investir au Congo Brazzaville 2015 », du 19 au 21 novembre, se satisfont d'ores et déjà de la présence de 700 participants sur les 800 attendus.

Amar Seklouli, le patron de la Société algérienne de fabrication des céramiques (Safcer), spécialisée aussi dans le grès et la porcelaine, envisage d’implanter une unité de production au Congo, à condition de sécuriser l’approvisionnement en calcaire. L’Ivoirien Siriki Sangaré, PDG du groupe immobilier Opens Holding, est décidé à participer à la promotion du logement social. Voilà deux illustrations des avancées du forum « Investir au Congo Brazzaville 2015″* qui a refermé ses portes le 21 novembre au Palais des congrès de la capitale congolaise [les sessions plénières et les principales rencontres ont pris fin le 20 novembre].

Partenariats

À ces projets s’ajoutent de nombreux partenariats noués durant ces rencontres. Entre notamment la Chambre de commerce de Brazzaville et le patronat turc ou encore les protocoles d’accord conclus par Congo Capital Entreprises, chargé de rechercher des investisseurs pour la reprise partielle de 47 entreprises publiques du pays, avec la Confédération générale des entreprises marocaines – le principal syndicat patronal du royaume – et le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Ces derniers devant appuyer Congo Capital Entreprises dans son développement.

Deux jours durant les ministres et investisseurs locaux se sont échinés à présenter les opportunités d’investissement et le cadre des affaires au Congo. À l’instar de la réforme en cours du secteur des hydrocarbures qui vise à mettre la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) au centre de l’amont pétrolier, ainsi que la relance du processus d’attribution de huit blocs dans l’offshore profond et très profond.

Participation

En attendant la concrétisation des promesses de Brazzaville, les organisateurs se satisfont d’ores et déjà de la participation. Un défi loin d’être gagné compte tenu, entre autres, des controverses qui ont précédé et suivi le référendum constitutionnel. « Au regard des attentats de Paris et des difficultés engendrées notamment en Europe et aux États-Unis, nous avons réussi à accueillir plus de 700 participants sur les 800 attendus », se réjouit Claude-Wilfried Etoka, président du groupe éponyme, dont l’une des filiales, le Centre d’appui au développement (CAD) a co-organisé l’événement*.

Avant la prochaine édition, en 2017, le gouvernement se chargera d’assurer le service après-vente et de suivi auprès des investisseurs potentiels, promet Isidore Mvouba, le ministre du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé.

*Africa Communication Events, une division du Groupe Jeune Afrique, a participé à l’organisation du Forum ICB 2015.

source: http://www.jeuneafrique.com/280781/economie/forum-icb-2015-brazzaville-fait-le-plein-de-promesses/

Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.