22
June

Atelier national d’appropriation des recommandations du Rapport de validation de l’ITIE Congo

Il s’est tenu,  vendredi 22 juin 2018 à Brazzaville, l’atelier national d’appropriation des recommandations du Rapport de validation de l’Initiative pour la Transparence dans les  Industries Extractives (ITIE)-Congo. Les participants  ont recommandé, entre autres, la création  d’un espace de dialogue entre les organisations de la société civile (OSC) et le gouvernement.

 

A la faveur de cette rencontre patronnée par le ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, chargé de la décentralisation et de l’administration du territoire, Charles Nganfouomo, qui avait à ses côtés le  président du comité exécutif de l’ITIE- Congo, Florent Michel Okoko,  les participants ont aussi  recommandé le  renforcement des capacités du personnel administratif des localités de l’intérieur du pays sur le rôle et les missions des OSC, ainsi que  le retrait du projet de loi sur les associations, en vue de l’implication de la société civile dans le réexamen des dispositions dudit projet.

 

Ces recommandations ont été adoptées  à l’issue des débats autour de deux   thèmes ayant porté sur les exigences de la norme ITIE et les résultats de l’évaluation de sa mise en œuvre au Congo et  sur le rôle de la société civile. Ces deux thèmes ont donné lieu à quatre sous-thèmes, à savoir : les défis et les perspectives de l’ITIE au Congo ; les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre des exigences de  l’ITIE : recommandations et mesures correctives ; la société civile : concept, rôle dans le processus ITIE et le suivi des politiques publiques ; le protocole de la société civile : mise en œuvre  et contraintes.

 

Au terme des débats, les participants ont noté un début d’exécution pour les exigences ayant connu des progrès inadéquats (exigences 2.2 et 2.6) par leur prise en compte dans les prochains Rapports. Cependant, pour les exigences 4.3 et 2.6, les participants ont demandé leur nécessaire prise en compte par le gouvernement. Ces exigences ont également été intégrées dans les termes de référence des prochains Rapports ITIE au titre des exercices 2016 et 2017, en attendant l’avis de non-objection de la Banque mondiale.

 

S’agissant de la recommandation sur le protocole de participation de la société civile, l’atelier a noté que les organisations intervenant dans le cadre de l’ITIE bénéficient d’un espace de travail, de liberté et d’expression, contrairement aux autres organisations non-membres  du Groupe multipartite, quoique travaillant sur la gouvernance.

 

Cet atelier s’est tenu à la veille de la réunion du conseil d’administration  international de l’ITIE, qui aura lieu les 28 et 29 juin prochains à Berlin (Allemagne), au cours de laquelle sera décidée la validation ou non du Congo au sein de l’Initiative.

 

Le Service de presse du Ministère des Finances

source: https://www.finances.gouv.cg/fr/atelier-itie_220618

Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.