International

Il s’est ténu dans la capitale ivoirienne aux abords des la Lagune, 23 au 26 août 2016, un atelier régional de formation destiné aux pays d’Afrique francophone et à Madagascar. Le ministre auprès du Premier ministre chargé de l’Economie et des Finances, Adama Koné a procédé à l’ouverture des travaux en présence des hauts responsables de l’ITIE. Cet atelier a permis aux participants venus de 14 pays d’Afrique francophone de s’adapter à la 26 norme ITIE 2016. Ll’ITIE est une norme mondiale servant à assurer la bonne gouvernance des ressources pétrolières, gazières et minières des pays qui en sont pourvus. Cette initiative en divulgue les informations ayant trait aux paiements d’impôts, aux licences, aux contrats, à la procédure. Par ailleurs, Le président du Conseil d’administration de l’ITIE, Frederik Reinfeld a participé à la première journée de formation afin de discuter de l'impact de l'ITIE a exprimé son optimisme quant au…
Le haut comité national de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives au Tchad (ITIE-TCHAD) a organisé le séminaire international de partage d’expériences sur les rapports ITIE selon la norme ITIE 2016, du 25 au 27 juillet 2016. Ce séminaire a connu la participation des représentants des groupes multipartites du Cameroun, du Tchad, de la RDC, du Niger et du Congo, de la représentante du Gabon et des délégués des comités régionaux de l’ITIE TCHAD venus de l’intérieur. les thèmes traités durant ce séminaire ont été: la mise en oeuvre de l’ITIE au Cameroun, au Niger, en RDC et au Tchad l’ITIE et ses impacts dans les pays de mise en oeuvre(Cameroun, Tchad, Niger, RDC et Congo): analyse, traitement des écarts et recommandations techniques, stratégies de dissémination et utilisation des rapports (Cameroun, Tchad, Niger, RDC et Congo) les procédures et système de suivi des encaissements sur la vente de…
L'ITIE est à un carrefour », écrivait The Economist le 24 octobre, avant de poursuivre : « …elle doit maintenant choisir entre aller plus loin dans ses exigences en matière de divulgation totale initiées en 2013, ou faire marche arrière sous la pression de ceux qui pensent que révéler la vraie identité des propriétaires des entreprises impliquées dans les accords extractifs avec l'état est épineux. » The Economist n'était pas très bien renseigné sur cette question. Personne ne remet en doute l'importance de la transparence concernant la propriété des entreprises extractives et cela a été clair lors des discussions du Conseil à Berne. Et il est particulièrement important que des progrès soient réalisés pour savoir qui sont les propriétaires des entreprises nationales. Tout le monde au sein de l'ITIE veut faire des progrès concernant toutes les exigences de la norme mais concernant la propriété réelle, notre projet pilote a démontré…
Au cours de la décennie précédant l'an 2000, les citoyens de mon pays, le Burkina Faso, ont suivi avec grand intérêt le développement des secteurs de l'or, du diamant et du pétrole dans les autres pays africains riches en ressources. Un grand nombre de ces pays africains ont été le théâtre d'agitation et de troubles sociaux exacerbés par la mauvaise gestion des richesses en ressources naturelles. Au plus fort, ils ont même subi les horreurs d'une guerre civile prolongée, qui trouvait ses racines dans la malédiction des ressources. Lorsque j'étais journaliste pour le quotidien Sidwaya (En Français : La vérité a éclaté) et dans le cadre de mon travail au bureau du développement, j'ai appris l'existence de l'ITIE lorsque la gestion des ressources naturelles est devenue une question d'actualité majeure. Après tout, qui parmi nous souhaiterait que les expériences négatives de ma région se produisent dans son propre pays ? …
Sept semaines seulement après sa réunion précédente en Suisse, le Conseil d'administration se retrouve en Ukraine afin de préparer des décisions en vue de la Conférence mondiale. Il s'agit de transparence, pas de l'ITIE Les ordres du jour des réunions du Conseil d'administration de l'ITIE comprennent souvent des discussions de détail portant sur des questions techniques comme la Validation, la gouvernance interne et l'interprétation ou le perfectionnement des Exigences de l'ITIE. La réunioin de Kiev n'est pas une exception à la règle. La volonté qui sous-tend ces débats est celle de rendre l'ITIE la plus pertinente, encourageante et juste possible, le tout à un coût raisonnable. Avant de se pencher sur les détails à Kiev, la réunion a démarré par une présentation faisant office de rappel à propos du coeur même de l'ITIE. Ruslan Baimishev, Coordinateur National de l'ITIE Kazakhstan, a présenté le portail en ligne données extractives de son…
La nomination de Fredrik Reinfeldt au poste de président de l’ITIE a été confirmée ce jour. Fredrik Reinfeldt, premier ministre suédois de 2006 à 2014, a déclaré: Je suis très heureux de cette nomination au poste de président de l’ITIE. J’ai toujours eu à cœur les questions relatives à l’ouverture, à la transparence et à la redevabilité. Il est important que les principales ressources naturelles de la planète soient exploitées de manière équitable, au service de l’ensemble des citoyens, et je me réjouis de travailler avec l’ITIE et de participer en même temps à d’autres activités et conférences. Clare Short, la présidente en exercice de l’ITIE, a déclaré de son côté: Je suis ravie que Fredrik Reinfeldt prenne ma succession au poste de président de l’ITIE. Son expérience de huit ans en tant que Premier ministre de la Suède fait de lui le candidat idéal pour le poste de président…
La République de Guinée est sous menace de sanction par le Conseil d’Administration du Comité Pilotage de l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), pour non respect de ses engagements. En effet, depuis 2013, le pays est dans l’incapacité de produire son rapport ITIE. Menacée d’être suspendue de l’ITIE, la Guinée a un délai butoir le 31 décembre 2015, pour publier son rapport 2013. Riche en ressources minières, la Guinée peine à les traduire en un moteur de croissance et de développement. Conscient de nombreux défis à relever pour inverser la tendance actuelle, le gouvernement a adhéré en 2005, à l’ITIE. Depuis, le pays a produit sept (7) rapports ITIE. Mais à partir de 2013, un certain délaissement a été constaté. Ce que le Conseil d’Administration de l’ITIE n’est pas prêt à pardonner. Vendredi 11 décembre 2015, Afrikipresse a interpellé le secrétaire exécutif de l’ITIE Guinée sur ce…
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.